Baños, pour les amoureux des cascades

Baños – en Equateur – est une ville pleine d’énergie. Peut-être parce que j’arrive en plein weekend de 4 jours, c’est la Toussaint. Beaucoup de monde dans les rues, des stands de comida (trad. nourriture) partout, des animations, Baños me plait. Pour info, le nom complet c’est Baños de Agua Santa. Oui, parce que Baños, c’est ce qu’on demande quand on veut aller au petit coin !

_DSC7771

Je loge à Great Hotel Backpackers où règne une très très bonne ambiance, et où se forme une alliance Française! De vrais baroudeur(se)s ces Français ! Mon room mate Julian, lui n’est pas français, mais Argentin. Très facile à reconnaître, il prononce [Cho] plutôt que [Yo].

Maté
Dégustation de Maté!

Cette ville de 20 000 habitants est réputée pour ses bains chauds naturels et ses cascades! Parfait, je viens de terminer un trek de 4 jours dans les Andes (c’est par içi 🙂 La boucle de Quilotoa), alors Baños est l’endroit parfait pour me reposer. Enfin… c’est ce que je croyais!

Les thermes, je n’en ai pas vu la couleur! Si si, ils sont là, par contre j’ai opté pour des activités plus sportives et le temps me manque pour y faire un tour!

Mon programme est le suivant : les cascades, le volcan Tungurahua, et la Casa del Arbol. Hey tout ça en 3 jours, ne soyons pas fou! Mon must est le volcan sans hésitation. Une expérience mémorable, racontée en détail ici (Tunghuraua, la randonnée la plus difficile de ma vie).

_DSC7769

Il y a bien d’autres activités à faire dans cette ville, qui est aussi surnommée la capitale des sports extrêmes: rafting, parapente, tyrolienne, … Pour ma part, j’ai déjà donné niveau sensation, dans la capitale des sports extrêmes Colombienne, San Gil!

_DSC7768.jpg
Baños

La route des cascades

Le programme du jour, c’est vélo !! A Baños vous pouvez louer des vélos pour 5$ la journée, et vous taper une flopée de cascades ! En plus, pas de bicyclettes mexicaines avec rétro pédalage pour freiner, mais de bons vélos suspendus, freins à disque, et selle… bon selle qui fait mal au ***. Bref.

_DSC7581

Nous voilà parti avec Julian à la découverte des cascades. On est sur la route, aux côtés des camions et des bus ultras polluants ! Heureusement, ils respectent le 1 m latérale pour dépasser, la loi doit d’être universelle.

Cascada de Ulba – Cascada del Silencio

Les vélos sont laissés au début du sentier, là où une petite cabane encaisse les 2$ d’entrée. C’est le long d’une minuscule rivière que nous marchons pour atteindre la Cascada de Ulba.

_DSC7412

Cette première chute d’eau est déjà très belle, mais les projections d’eau nous trempent en quelques secondes. Finalement, un spot en contre bas est plus propice à l’observation « sèche ».

Puis retour vers le sentier pour rejoindre la deuxième cascade, Cascada del Silencio. Une cascade qui semble légère, faite de minuscules gouttelettes d’eau. On écoute son silence reposant, en observant la végétation qui l’entoure.

_DSC7433

Un chemin attire notre attention, allons-y! Une jungle verdoyante, ou l’on s’amuse à grimper dans les arbres en espérant qu’aucune araignée ne vienne nous déranger du haut de notre mirador!

_DSC7455

On passe déjà beaucoup de temps ici, entre les photos et les excursions dans les arbres. Il est temps de reprendre la selle. D’ailleurs parlons-en ! J’ai eu un vrai coup de flip en repartant. Ma selle était mal serrée, et, est descendue d’un coup. Résultat, un départ de soleil, le pied droit entre la fourche et la roue, mais un équilibre digne d’un cascadeur! Debout devant le vélo, j’ai évité la chute par je ne sais quelle magie.  Heureusement que je n’étais pas sur la route!

Mantio de la novia

Ma préférée! Visible depuis la route, des cabines font le trajet pour quelques $,  on peut aussi y aller à pied! 10 minutes pas plus pour descendre. D’abord on traverse un pont suspendu, puis on se retrouve au bord de la rivière, vue sur la cascade.

Une petite escapade de l’autre coté de la rivière – affranchissez vous du Not Cross the River – pour vous retrouver derrière le voile de la cascade. C’est impressionnant. Attention cependant aux pierres glissantes de madame nature.

_DSC7480

C’est ici que nous pique-niquerons en compagnie d’une bande de moustiques affamés. Une tomate, du jambon, du pain, et pas de couteau… Je remercie la clé de l’appartement de Julian qui nous aura permis de trancher les tomates!

_DSC7528

El Pillon del Diablo

Nous y voilà, la cascade la plus réputée du coin. Au départ du sentier, boutiques et autres vendeurs surgissent d’ici et là. Chose que j’interprète comme des panneaux lumineux disant : Attention lieu très touristique!

On descend un long chemin ou les visages des gens croisés dans l’autre sens, témoignent d’un réel épuisement. Nous on est tranquille, on descend! A voir la remontée!

_DSC7537

C’est vrai que’elle est impressionnante cette cascade, le remous qui s’y créé et énorme. Je me demande si on peut survivre la dedans (je sais, c’est étrange comme question). On est très haut, et j’ai un peu peur de faire tomber ma caméra dans ce bain bouillonnant.

_DSC7535

Il y a beaucoup de monde, ce qui enlève une part de la beauté du lieu. Obligé de faire la queue pour prendre un petit passage sous la roche. Une avancée accroupie, pour arriver à un deuxième point de foule. On attend notre tour pour avancer, espérant atteindre un pont suspendu. Finalement, on est bloqué au bout de du passage. Le délire c’est juste de se faire tremper par la cascade. Bon, on rebrousse chemin.

_DSC7550

Machay

En dehors des cascades « officielles » de Baños, Machay nous a été souvent recommandée en terme cascade secrète. Alors on pédale un peu plus pour y arriver. Plusieurs cascades ici, et on peut même s’y baigner. Le problème c’est que le soleil n’est plus de la partie, donc on se contente de les regarder.

_DSC7579.jpg

Pour le retour, une camionnette nous ramènera nous et nos vélos depuis le village de Rioverde (5km de la cascade Machay) jusqu’à Baños. On s’en sort bien, puisque depuis Baños à Machay, c’était pratiquement que de la descente, et pour ce qui est de la montée, la camionnette a fait l’effort pour nous. Tranquille.

_DSC7555

Pendant cette ballade d’une vingtaine de km à vélo, nous avons vu 4 cascades. Mais il en existe plein d’autres dans le coin. Nous, on avait notre dose de cascades, mais si le cœur vous en dit, vous pouvez en visiter beaucoup plus!

Tout au long de la route, vous trouverez aussi des attractions, des tyroliennes, des sols de verre au dessus du canyon, des ponts, … à vous de faire votre sélection.

_DSC7457.jpg

La casa del árbol

L’attraction la plus convoitée de la ville. Il faut dire que Baños est dans une cuvette (#jeudemot), et un petit malin à eu la bonne idée d’installer une balançoire au bord d’une des collines encerclant la ville. Alors en levant la tête depuis le centre de la ville, on peut voir la balançoire – par temps clair bien sur. Et ça donne envie!

_DSC7746

_DSC7749.jpg

Certains ont le vertige en se balançant au dessus du vide. Aucun sentiment de ce type pour moi, vu les gros nuages blancs qui me cachaient la vue. Alors je me réconforte avec des empanadas de queso, en regardant tous ces gens retrouver leurs âmes d’enfants autour de ces balançoires.

_DSC7756

C’est l’heure de redescendre à Baños, un bus m’attends pour ma prochaine destination : Riobamba.


_DSC7759.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :